Construire l'avenir

La Fédération française du bâtiment vous présente ses meilleurs vœux pour 2019

> >

La Fédération du BTP de l'Eure est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Bienvenue sur la nouvelle version de notre site internet !

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

EDITO

Le 26 octobre 2018

Chers collègues,

 

Jamais une «rentrée» n’a été aussi lourde d’enjeux. Après les doutes de cet été, la question centrale est de savoir si le Gouvernement a bien pris la mesure du risque de retournement économique qui se profile dès à présent.

 


C’est d’autant plus important que notre secteur est un excellent révélateur des évolutions conjoncturelles du pays. Or, après à peine deux ans de reprise d’activité – inégalement répartie – la tendance est déjà, depuis quelques mois, à nouveau à la baisse. 

 

Ces signaux n’ont malheureusement rien de surprenant. Ils sont la conséquence directe des décisions prises à l’automne 2017, lors de la précédente loi de Finances : recentrage du Pinel et du PTZ dans les seules zones A et B1 – zones dites tendues, seulement une quinzaine dans notre département, atermoiements sur le CITE et psychodrame dans le monde HLM avec chantage à l’activité. Il est d’ailleurs assez symptomatique de constater que c’est précisément là où le rabotage des aides a été le plus fort, que l’impact du ralentissement est le plus net : dans les territoires dits « diffus » comme dans notre département de l’Eure, la baisse des ventes de logements atteint en 6 mois les 14%.

D’ores et déjà, nous sommes parvenus à lever la menace - réelle - qui pesait sur les taux réduits de TVA appliqués au logement – le fameux taux de TVA à 5,5. Jacques MEZARD, le précédent Ministre du Logement, qui a reçu le Président de la FFB Nationale dès les premiers jours de septembre, nous a par ailleurs confirmé que la loi de Finances pour 2019 ne modifierait ni la TVA, ni le Pinel, ni le PTZ.

 

Mais là où les débats s’annoncent nettement plus sportifs avec Bercy, c’est sur le crédit d’impôt transition énergétique, le fameux CITE. Lors de son départ, le Ministre HULOT a très clairement indiqué que le plan de rénovation énergétique présenté en avril, ne disposait pas des crédits nécessaires.
Nous avons appris que le Gouvernement avait décidé de reporter, d’un an, la transformation du crédit d’impôt en « prime » versée au client, initialement prévue au 1er janvier prochain. Le CITE serait donc prolongé à l’identique mais dans sa version actuelle, c’est-à-dire sans les fenêtres et les chaudières à fioul à haute performance. Sachez que la FFB va continuer à se battre et à plaider en faveur du retour des menuiseries et des chaudières fioul haute performance énergétique dans le sillon des aides à la rénovation énergétique des particuliers.

 

Enfin, je ne peux évoquer en assemblée les difficultés de recrutement que bon nombre d’entre nous vivent chaque jour. Votre Fédération vous accompagne sur ces problématiques de recrutement et agit pour vous en vous représentant sur des forums et autres salons afin de collecter pour vous des profils de futurs collaborateurs. L’opération « 15 000 bâtisseurs », lancée en juillet dernier vise à favoriser la formation et l’embauche de 15 000 jeunes sur les chantiers de la rénovation urbaine. Dans l’Eure, nous n’avons pas attendu des protocoles pour agir et travailler avec Pôle emploi et l’ensemble des acteurs de l’emploi. En effet, nous collectons vos offres et travaillons avec les services de pôle emploi pour vous proposer des profils.

 

Oui la profession recrute et cherche des talents !

  

Oui la profession a des difficultés de recrutement !

 

Mais non on ne s’improvise pas peintre, menuisier, métallier, électricien, couvreur du jour au lendemain.

 

Alors oui on peut traverser la rue mais pour intégrer, d’abord, une structure de formation. Les entreprises de bâtiment de l’Eure sont prêtes à accompagner leurs futurs talents dans un parcours de qualification pour leur permettre d’exercer, rapidement, le plus beau métier du monde : bâtisseur !

 

Ne restez pas isolés et contactez votre Fédération et à participer à nos nombreux évènements !

 

Philippe BOUGARD
Président FFB Eure


Le 26 octobre 2018