La Fédération du BTP de l'Eure est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Bienvenue sur la nouvelle version de notre site internet !

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

EDITO

Le 26 juin 2018

Chers collègues,

Alors que les premiers effets de l’été approchent, je souhaite évoquer avec vous les perspectives pour notre profession et quelques principaux projets de loi.







Philippe BOUGARD
pris en photo par le démocrate vernonnais

 

Tout d’abord, sachez que l’Etat a confirmé que la FFB est la seule organisation patronale représentative de l’ensemble des entreprises du bâtiment quel qu’en soit leur taille. Cette représentativité nous oblige auprès de chaque entrepreneur. En effet, cela nous permet de nous opposer à toute extension d’accords contraires à nos intérêts : comptez sur la FFB pour préserver nos entreprises du bâtiment de toutes nouvelles taxes ! Notons également notre détermination à faire en sorte que l’indépendance financière soit la règle pour toutes les organisations professionnelles patronales. C’est le cas de la FFB qui ne vit exclusivement que des recettes des cotisations volontaires de ses adhérents. Cette indépendance est primordiale pour conserver notre liberté d’action et de parole à l’égard de nos institutions.

 

Comme vous le savez, ces dernières années ont été des plus traumatisantes pour nos entreprises. Jamais une crise n’aura été aussi longue et aussi violente pour notre secteur. Mais force est de constater que, depuis l’an dernier, bon nombre d’indicateurs sont repassés au vert…mais ne nous méprenons pas : la croissance affichée de +4,7% pour l’année 2017 dans le secteur du bâtiment cache de nombreuses inégalités. … ce niveau de croissance est revu à la baisse, tout en restant positif, à + 2,4% pour 2018. Cette croissance amoindrie par rapport à 2017 s’explique, en grande partie, par les premiers effets de la loi de finances 2018 : permis de construire en chute libre, à – 7%, et  climat général sur l’investissement logement neuf en berne. Nos amis des organismes de logements sociaux, présents dans la salle et que je salue, nous l’ont confirmé.
Et c’est là où votre organisation syndicale patronale prend tout son sens : sachez, chers collègues, que sans l’action de la Fédération et de son réseau, les conséquences auraient été bien pires ! Le réseau FFB qui s’est mobilisé, dont la Fédération de l’Eure, a permis d’éviter de nombreuses dispositions particulièrement négatives pour nos entreprises et pour nos clients.

 

Trêve de pessimisme et de regards dans un rétroviseur qui nous rappelle de bien trop mauvais souvenirs…chers collègues entrepreneurs, P.O.S.I.T.I.V.O.N.S !! car des motifs de satisfaction existent bel et bien !
Aujourd’hui, et au cours de mes visites terrain auprès des adhérents sur tout le territoire de l’Eure, force est de constater que l’optimisme  gagne nos ateliers et nos entreprises.
•             Les carnets de commande se remplissent correctement (nous sommes passés en quelques mois de 2 à 3 mois de commandes à aujourd’hui près de 6 mois),
•             que les prix bâtiment commencent à repartir quelque peu à la hausse aux alentours des +1,5% mais, il est vrai, rattrapés par l’envolée du cours de certains matériaux pouvant aller jusqu’à +13%  et de l’évolution naturelle des rémunérations de nos salariés
•             et que surtout, après des années où les recrutements se faisaient rares, nous constatons tous aujourd’hui de grandes difficultés à recruter du personnel, qu’il s’agisse de compagnons, de personnel d’encadrement voire même d’apprentis ce qui est plus inquiétant pour l’avenir...ce dernier point est plutôt négatif mais témoigne d’une vitalité quelque peu retrouvée au sein de nos entreprises.

 

Des bons signaux pour notre secteur, on en trouve également du côté des projets gouvernementaux.
Dans la série des victoires obtenues grâce au lobbying de votre fédération notons :
1)           Le remplacement du compte pénibilité tant décrié par un compte prévention, bien plus digeste pour nos entreprises
2)           Et des profondes modifications de la convention collective ouvriers du bâtiment qui va impacter positivement nos entreprises.

 

Comme vous le savez, le projet de loi ELAN entame sa discussion au Parlement. Et là aussi, votre Fédération fait entendre sa voix pour défendre au mieux nos intérêts dans ces projets de simplification que nous attendons tous. Nous verrons dans les mois à venir si ce projet, présenté comme une véritable simplification des démarches d’urbanisme, répond ou pas à nos attentes. Comptez sur ma détermination pour rappeler nos attentes auprès des parlementaires départementaux.
Concernant notre département, l’opération « Action coeur de ville », dont plusieurs milliards d’Euros sont mis sur la table vise à redynamiser certains centres villes. Ce plan répond à une double ambition : améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. Dans l’Eure, ce sont les villes d’Evreux, Louviers et Vernon qui ont été retenues comme pouvant bénéficier des aides de ce plan. Naturellement, cela bénéficiera à nos entreprises puisque cela génèrera de l’activité supplémentaire.

 

 

Philippe BOUGARD
Président FFB Eure


Le 26 juin 2018