La Fédération du BTP de l'Eure est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Bienvenue sur la nouvelle version de notre site internet !

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Le bâtiment et vous

Métiers

Féminisation : historique FFB

Dès 2000, la FFB s’est engagée dans une politique volontariste en faveur de la féminisation, auprès de ses entreprises adhérentes, des acteurs publics, des jeunes et du grand public.

 

 

 

 

 

2010-2015

Le plan d'action 2010-2015 de la FFB en faveur de la mixité dans le bâtiment vise plusieurs objectifs :

  • accompagner la mise en œuvre de l'accord national BTP relatif à l'égalité professionnelle;

  • renforcer les actions de communication;

  • poursuivre l'amélioration des conditions de travail;

  • multiplier le nombre de femmes en formation initiale ou en reconversion;

  • développer l'entreprenariat et l'engagement professionnel;

  • intensifier la valorisation des bonnes pratiques.

 

2010

Juin 2010 : parution de l'ouvrage "Bâtir au Féminin". Il retrace dix ans d'actions de la FFB en faveur de la féminisation des métiers du bâtiment et dresse les perspectives jusqu'en 2015.

 

 

2009

12 juin 2009 : la deuxième édition nationale des trophées « Bâtir au féminin » récompense, des chefs d’entreprise pour leurs initiatives en faveur de l’amélioration des conditions de travail. Une première : des fournisseurs de vêtements professionnels s’associent à cette manifestation, affichant leur volonté d’accompagner la profession dans la féminisation des équipes.

 

10 septembre 2009 : les partenaires sociaux signent un accord collectif national sur la diversité et l’égalité professionnelle et salariale entre les femmes et les hommes dans le Bâtiment et les Travaux publics. Les différentes mesures concernent l’orientation et le recrutement, la rémunération, l’articulation entre vie professionnelle et vie familiale, le déroulement de carrière et la formation professionnelle.

 

2008

En février 2008, lancement des trophées « Bâtir au féminin ». La FFB décide de renforcer son action auprès de ses adhérents afin de convaincre un plus grand nombre de chefs d’entreprise de recruter du personnel féminin. Ce concours est lancé sur tout le territoire. Il a pour objectif de montrer en exemple les chefs d’entreprise qui ont su dépassé les préjugés. Ils témoignent de leurs actions et de l’intérêt de féminiser les équipes.

 

2007

A partir du 8 mars 2007, la FFB célèbre chaque année la Journée internationale des femmes en créant des événements sur tout le territoire avec ses Fédérations territoriales et les Groupes Femmes du bâtiment : expositions de photos, démonstrations de métiers, visites de chantiers et d’ateliers, tables rondes, témoignages de femmes et de chefs d’entreprise, conférences de presse, émissions de radio …Une occasion de mettre en lumière ce qui a été réalisé tout au long de l’année en faveur de la mixité.
Pour renvoi sur la rubrique "entreprises".

 

2006

En juin 2006 : à l'occasion de leur 25ème anniversaire, les groupes femmes du bâtiment publient une centaine de témoignages de femmes dans un ouvrage, « Femmes du bâtiment, tempérament gagnant ». Il établit, de façon originale, un parallèle entre l’exercice des métiers du bâtiment et le sport de haut niveau au féminin.

 

2005

2005 : parution d’un guide des bonnes pratiques, « Les femmes dans le Bâtiment, c’est possible ! », réalisé par un groupe de pilotage interministériel dont la FFB fait partie. Destiné aux réseaux des Fédérations départementales FFB, de l’Education nationale, de l’ANPE et de l’AFPA sur le terrain, il présente quelques bonnes pratiques destinées à les aider à mener à bien le recrutement pérenne de femmes dans les entreprises

 

2005-2006 : lancement des outils de la campagne de communication FFB avec une affiche « Le Bâtiment nous va si bien… », des dépliants pour les chefs d’entreprise, pour les femmes en recherche d’emploi et pour les collégiennes.

 

2004

5 mars 2004, à la Convention FFB, devant 4000 chefs d’entreprise venus de toute la France, le président de la FFB, Christian Baffy lance le défi de tripler le nombre de femmes en production dans le bâtiment pour parvenir à 30 000 à l’échéance de 2009 : « C’est aujourd’hui que demain se dessine, se choisit et se construit et nous aurons besoin de tous les talents, des hommes et des femmes. Je compte sur vous pour relever le défi et bâtir avec elles l’avenir de notre profession. »

 

2003

5 novembre 2003, la FFB signe avec l’ANPE (Agence nationale pour l’emploi) et l’AFPA (Association pour la formation professionnelle des adultes) un accord qui vise à aider les entreprises du bâtiment à recruter le personnel qualifié qu’elles recherchent. Parmi les actions identifiées figurent en première place la sensibilisation et la formation des demandeuses d’emploi pour préparer leur embauche dans le bâtiment. Les partenaires décident notamment de mobiliser leurs réseaux territoriaux pour développer des actions communes d’information, de positionnement et de formation des femmes.

 

2003-2004 : publication de l’étude préconisée par le protocole d’accord de février 2002 « Femmes dans le bâtiment : l’image et les représentations sociales du bâtiment ». Après avoir auditionné tous les acteurs concernés, le rapport propose plusieurs axes de communication et d’arguments à développer pour convaincre les femmes, les chefs d’entreprises, les personnels de l’éducation nationale et de l’emploi. Renvoi sur l’ouvrage en pdf.

 

2002

6 février 2002 : la FFB signe un protocole d’accord en faveur de l’accès des femmes aux métiers du bâtiment avec six ministères. Les mesures envisagées devront agir à la fois sur les mentalités, les comportements et les structures, depuis l’orientation jusqu’à l’intégration dans l’entreprise.

 

Juin 2002 : le nouveau Président de la FFB, Christian Baffy, confie un mandat à deux femmes chefs d’entreprise dont la première présidente en charge de l’intégration des femmes dans l’organisation professionnelle et sur les chantiers. Ces nouvelles mandataires participent aux travaux du Comité Exécutif de la FFB.

 

2001

Les premières opérations de reconversion de femmes vers les métiers du bâtiment apparaissent. Elles répondent à la demande de bassins d’emploi spécifiques tels que l’Aveyron avec la première campagne de communication s’adressant aux femmes « Osez le bâtiment et les travaux publics », l’Ariège et le Lot.

 

2000

Mars 2000 : protocole d’accord entre la FFB, le ministère de l’Équipement et les partenaires de la branche BTP sur l’emploi et la formation des jeunes. Il comprend l’étude de la situation des femmes en termes de formation, de contenu de travail et d’emploi. L’objectif est de promouvoir des actions d’intégration et de maintien des femmes dans le secteur.